L’innovation en santé

L’innovation en santé va bien au-delà de l’innovation purement médicale. Aujourd’hui, on peut dire qu’elle se décline en 3 champs[1] :

  • Thérapies géniques, biotechnologies, thérapies ciblées, médecine de précision liée au séquençage de l’exome et du génome, solutions thérapeutiques de e-santé.
  • E-santé et objets de santé connectés dans le domaine de l’autonomie, du bien vivre, de l’information des patients, télémédecine, partage des données de santé et open data, robotique chirurgicale, imagerie en 3D, etc.
  • Nouveaux modes d’exercice et de prise en charge, parcours de soins coordonnés, dossier médical partagé, plateformes de suivi à distance, éducation thérapeutique, patient connecté, solutions de e-santé ayant un impact sur l’organisation et les comportements.

[1] Ministère des Solidarités et de la Santé. (page consultée le 08/01/2020). Innovation en santé. [En ligne]. https://solidarites-sante.gouv.fr/systeme-de-sante-et-medico-social/recherche-et-innovation/innovation-en-sante/


Au sein d’I.Care, il s’agit plus de d’agir sur ce troisième et dernier champ en promotion de la santé.

Les défis actuels sont nombreux et notamment en prison. Il faut lutter contre les désirs de standardisation des interventions en santé et favoriser les approches « bottom-up » qui sont déjà en phase avec des conditions réelles. A l’avenir, il est nécessaire de développer les collaborations entre les acteurs de terrain, les décideurs et les chercheurs en intégrant la recherche dans les interventions en santé.